#111: Voir des danseurs virevolter dans un bâtiment invisible au Laban Centre

Share Button

Mordus d’architecture, ce post est pour vous!
Loin des restrictions sur les gratte ciels en vigueur à Paris, la capitale anglaise a une politique urbanistique très libérale et le développement économique aidant, la ville s’est vue dotée d’un nombre incroyable de nouvelles constructions, aussi gigantesques que loufoques, ces 20 dernières années.

Bien que les mauvaises langues disent que Norman Foster y règne en maitre, Londres affiche une véritable diversité architecturale qui la rend unique.

Les meilleurs exemples que l’on cite pour illustrer ce renouveau architectural sont bien évidemment la Tate Modern, le Millenium Bridge, la fameuse Erotic Gherkin ou encore le City Hall.

Mais il y a bien plus à voir qu’un cornichon et un oeuf dur dans le vent!
Il y a par exemple un bâtiment fantôme, transparent, presque invisible, au milieu d’un jardin vert électrique fait de collines qu’on croirait taillées en Lego!

Je veux bien évidemment vous parler du fantastique Laban Dance Centre!

london_8_10-enero2004-029

Inauguré en 2003, ce centre a été dessiné par Herzog & De Meuron à qui l’on doit le lifting, la reconversion plutôt, d’une station électrique au bord de la Tamise en musée d’art contemporain (je parle de la Tate Modern, pour ceux qui ne suivent plus).

Ce bâtiment abrite une école de danse et j’en connais plus d’un qui iraient plus volontiers en cours s’ils avaient le Laban Centre pour décor!

De l’extérieur, le bâtiment a une forme très simple de rectangle aux lignes épurées (bon, un des côtés est incurvé ce qui n’en fait donc pas un rectangle pour les puristes, m’enfin j’me comprends). Le revêtement est fait de plaques de polycarbonate légèrement colorées et de verres teintés à effet miroir. C’est ce qui provoque cette impression de mirage. Les plaques donnent le sentiment que le bâtiment se fond dans son environnement, qu’il n’a pas de mur, et les verres reflètent l’environnement, laissant ”disparaître” l’immeuble.

Autant l’extérieur invite à la sérénité, inspire le repos, le calme, la communion avec la nature (ok, à Deptford, faut le dire vite), autant l’intérieur vibre et pulse! Des couleurs criardes, flashys, apposées sur des formes en béton tarabiscotées. Ca monte, ça descend, ça tournicote. Tout l’intérieur du bâtiment est en mouvement, comme les danseurs qui l’animent! Des étudiants en danse qui déambulent dans des couloirs rose fushias, c’est un peu le revival de Fame!

On doit le jardin délirant aux formes complètement inédites à Gunther Vogt. Ce paysage enveloppe le Laban Centre d’un écrin de verdure qui se reflète dans les grandes baies vitrées du bâtiment…c’est juste magnifique.

london_8_10-enero2004-035

Ce chef d’oeuvre architectural a-t-il des défauts? Oui, il en a un : son emplacement.
Si vous voulez le voir, il vous faudra vous déplacer jusqu’à Deptford Creekside, accessible en DLR.
A réserver aux inconditionnels d’architecture donc, d’autant que l’accès à l’intérieur n’est pas public (enfin, on vous laissera errer dans le hall, le Health centre et le café mais pas dans les salles de cours ni dans le théâtre en dehors des représentations), et que le quartier dans lequel il se situe ne présente que peu d’intérêt.

Le bon plan? Allez-y pour voir un spectacle de danse! Ou inscrivez-vous à des cours de danse ou de pilates! Ou bien suivez l’une des visites guidées organisées un jeudi matin sur deux (super pratique pour les londoniens!). Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site internet du Laban.

london_8_10-enero2004-039

  london_8_10-enero2004-033

LABAN
CREEKSIDE
LONDON
SE8 3DZ

www.laban.org

2 comments on “#111: Voir des danseurs virevolter dans un bâtiment invisible au Laban Centre

  1. Pouteou says:

    Bonjour,
    Cela donne envie. Y a-t-il un âge limite pour s’inscrire ?
    Le gazon est impressionnant.
    Bon, je note sur ma liste.
    Comme d’habitude, belle plume et belles photos.

  2. Merci pour l’info ! Je suis en train de m’organiser un WE à Londres fin avril et suis très branchée architecture et art contemporain donc visite de la tate, du design museum, de la saatchi gallery, du white cube, serpentine, j’espère ne pas être déçue !!! Je vais me loger vers southwark si je trouve pas trop cher et correct…Merci pour ce super blog!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>