#100: Devenir riche (ou pas) en pariant sur des courses de lévriers

Share Button

Pour un dividende de 2 ou 3 pounds pour chaque pound misé, il va vous falloir être un très grand chanceux ou un très grand expert pour faire fortune. Mais que cela ne vous décourage pas à parier, parce que vous n’irez pas assister aux courses pour le gain mais pour l’ambiance.

 

#100

Avec votre Carling dans un verre en plastique dans une main, et votre ticket dans l’autre, vous hurlerez pour encourager le chien sur lequel vous avez misé dès la sonnerie retentie. Et vous apprendrez vite à comprendre les codes en vigueur ici. A l’entrée, on vous donne un guide des courses qui liste les 12 ou 13 courses au programme ce jour, l’heure de leur départ, la longueur de la course (un tour de piste généralement) et les principaux détails sur les chiens qui concourent.

Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez consulter leurs derniers résultats, comparer les poids des chiens, leur côte ou encore les commentaires des experts sur chaque chien. Sinon, pariez sur votre numéro fétiche ou le nom qui vous fait le plus délirer : Juster Poppet, Droopys Aguilera, Streetsavenoname ou Annual We Said pour n’en citer que quelques uns.

Pendant le quart d’heure qui s’écoule entre deux courses, allez placer votre pari sur le gagnant, sur un chien placé (qui arrive 1er ou 2nd) ou sur le trio dans l’ordre pour une mise minimum de £2.

Revenez pour le défilé. Les chiens passent devant les tribunes tandis que les écrans diffusent les informations les concernant. Puis, les chiens sont placés dans les cages de départ. Un arbitre vient agiter un drapeau devant les cages pour signifier que tous les chiens sont bien en place. La lumière se tamise dans la salle et sur le stade, le leurre en forme de lapin part comme une fusée le long d’un rail et un silence religieux s’instaure jusqu’au départ annoncé par une cloche qui retentit et le commentateur qui crie simultanément. Ensuite, tout va très vite : les chiens s’élancent à une vitesse vertigineuse derrière le leurre, ils parcourent le tour de 460m en moins de 29 secondes. La salle est hystérique pendant la course et toute la tension se relâche en un instant au passage de la ligne d’arrivée. Là, vous pouvez aller récupérer votre gain si vous avez été bien inspiré, miser sur la course suivante ou vous consoler en dévorant un hot dog, un cheeseburger ou un fish and chips (étonnament bon) avec une bonne pinte de bière pour faire passer tout ça.

Vous pouvez assister aux courses dans les tribunes en intérieur où des tables face à la piste sont même prévues pour y dîner, à l’extérieur au niveau du sol où vous entendez presque les pattes des lévriers fouler à grande vitesse le sable humide de la piste ou vous pouvez même vous faire servir au Star Attraction, restaurant chic qui jouxte la tribune populaire.

 

Si vous êtes familier avec le principe, vous pourrez quitter le circuit officiel et vous aventurer à parier auprès des quelques bookies qui officient à l’extérieur, avec leurs propres règles et les côtes appliquées sommairement affichées sur leurs pancartes. Avec leur carrure de vigile, leur mine patibulaire et la grande sacoche au cuir usé dans laquelle ils entassent les billets, les bookies ont des airs de mafieux au temps de la prohibition avec qui on n’a pas envie d’en découdre et vous renoncerez probablement à aller contester le calcul de vos gains.

 

Pour les détails pratiques :

Etant donné que le mythique Walthamstow Greyhound Stadium – dans le quartier de naissance des East17, où avait officié David Beckham alors adolescent et qui avait servi de décor à la pochette du disque Parklife des Blur – a fermé en 2008, il vous faudra désormais vous rendre au Wimbledon Stadium. Les courses ont lieu tous les mardi, vendredi et samedi soirs, à partir de 19h30 et jusqu’à 22h30-23h selon le nombre de courses. L’entrée est à 5 pounds, le guide des courses est offert. La pinte est aux alentours de £3.5, le menu cheeseburger, hot dog ou fish&chips avec les frites et un soda entre £5.5 et £6.5. Consultez le site internet pour les offres spéciales.

 

Love the dogs

GRA Wimbledon Stadium

Plough Lane

London, SW17 0BL

www.lovethedogs.co.uk/wimbledon/theexperience.aspx

6 comments on “#100: Devenir riche (ou pas) en pariant sur des courses de lévriers

  1. pouteou says:

    Top de top la nouvelle. Mais qui est-elle ? Surement bien éduquée pour écrire comme cela.
    Vite un CV.
    Un fan

  2. yafil says:

    Ah bin évidemment, on recrute pas n’importe qui ! Les professionnels ont des ‘standards’ ! (huhuhu).

  3. Siwalk says:

    Bonsoir, il semblerait que les dates aient changées, ce n’est plus les mardi, vendredi et samedi soirs; mais les vendredi et samedi au Wimbledon Stadium.
    Il existe d’autres stades, autour de Londre.. Comme le stade Coral Cromford, il y a des courses les lundi, mercredi et les week-end.

    Merci, pour toutes vos chroniques originales et sympathiques qui je l’espère(on part en week-end demain), feront de notre séjour des moments de pur bonheur.
    Xavier

    • wiggy says:

      Merci pour ton commentaire, Xavier, et n’hésite pas à nous raconter les moments forts de ton week end, alors!

  4. Lena says:

    Plusieurs dizaines de milliers de lévriers sont tués chaque année à cause des courses commerciales. Dès l’age de 18 mois, ils sont testés, s’ils ne sont pas “aptes”, ils sont directement éliminés et ne rentrent donc même pas dans les statistiques. Leurs conditions de vie sont évidemment déplorables, cage, piste d’entrainement, cyndrome… Ils courent souvent bléssés et bien evidemment dopés aux stéroïdes, anabolisants et parfois même cocaïne. Quand l’heure de la retraite arrive, ceux qui arrivent à être chanceux finissent leur vie sur des cynodromes ibériques où là encore la réputation laisse craindre le pire. Pour les autres… ils sont tous bonnement abandonnés, abattus ou pendus…
    s’il vous plait, n’encouragez pas ce commerce!

  5. merci Lena pour l’info
    c’est effectivement lamentable

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>